Anecdotes de médecine du sport - Van Toorn

 Dans cette contribution nous publions des anecdotes dans le domaine de la médecine du sport, y compris certaines que j'ai vecu moi-même au cours des 17 années que j'ai organisé le Congrès Limbourgeois de la médecine du sport

VanToorn

Le tout premier Congrès Limburgois de Médecine du Sport s'est déroulé le 6 novembre 1982 à Diepenbeek au Centre Universitaire du Limburg avec la médecine du sport dans le football comme thème. Pendant ce temps, de nombreux footballeurs belges blessés visitaient Dick Van Toorn (1932-2013), un physiothérapeute à Rotterdam, appartenant au personnel médical du club de foot Feyenoord, qui était connu pour sa méthode de traitement peu orthodoxe et peut-être controversée. "Sans douleur, pas de guérison" et "Les guérisseurs doux font des plaies malodorantes" étaient ses slogans préférés.
Il nous semblait intéressant que le Néerlandais venait expliquer ses méthodes lors de notre premier congrès et nous l'invitions en tant que conférencier. Il n'a pas réussi mais voulait d'abord écouter gratuitement la première édition et décider ensuite s'il prononcerait l'année après. Il était effectivement présent et les footballeurs qui étaient dans la salle pour un débat le reconnaisaient immédiatement. Comme convenu, nous l'avons invité l'année après en tant que conférencier, mais il préférait se dérober.

Il faisait des choses étranges, autres que d'autres. Il mettait les athlètes blessés littéralement au supplice, car à son avis les blessures ne pouvaient être guéries que par la douleur et la circulation sanguine. Pour cela, il utilisait des appareils auto-conçus, que son voisin fabriquait pour lui. Ils ressemblaient à des outils de torture médiévaux et les clients traités parlaient d'une véritable détresse.
Dans le grand public, il devenait connu après avoir traité le blessure-sensible Arjen Robben peu avant la Coupe du Monde 2010. Robben subisait d'une blessure aux ischio-jambiers et ce traitement durait normalement de quatre à six semaines. Van Toorn chauffait Robben dans une semaine par lequel il jouait la coupe du monde en Afrique du Sud. Lorsque Robben reprisait quelques semaines plus tard et ne pouvait plus jouer pendant des mois, il y avait un conflit entre son club Bayern Munich et l'Association néerlandaise de football. Les Allemands blâmeient complètement la méthode de traitement de Van Toorn.

En juillet 2013, Dick van Toorn est mort après un accident vasculaire cérébral.


rdsm