Anecdotes de médecine du sport - Richard Rost

Pour la dixième édition du Congrès Limburgeois de médecine du sport fin Novembre 1991, j'avais contacté le professeur Richard Rost (1940-1998), le directeur de l'Institut de recherche cardiovasculaire et de médecine du sport à la 'Deutsche Sporthohschule Köln'. Je lui visitais dans son bureau à Weiden et à ma grande surprise, toute la chambre était remplie d'attributs de carnaval, de bannières, de sceptres, de chapeaux, etc. Il ne faisait pas mystère d'être un fervent amateur de carnaval et il me racontait qu'il célébrait cette fête chaque année à Cologne. Une belle surprise qu'une telle éminence du monde académique ait ce genre favori de passe-temps.

Il acceptait immédiatement de donner un discours et il s'est occupé du sujet 'Herzrhytmusstörungen und Sport'. Il est revenu au Limburg l'année après, pour discuter de thème 'Herz-Kreislaufaspekte im Triathlon - Aktuelle und Reaktionen Trainingsanpassungen'.

En avril 1998 un cancer était découvert chez lui, pour lequel il était opéré immédiatement. Dans les examens post-opératoires cependant, des métastases ont été découvertes et Professeur Rost est mort le lendemain de Noël 1998, à l'âge de 54 ans, des effets de cette maladie invalidantele.

Richard Rost avait étudié la médecine à l'Universität Würzburg' et à la 'Freie Universität Berlin'. Il avait obtenu son diplôme en 1965, après quoi il avait rejoint le professeur Ernst Wollheim (1900-1981) à la 'Medizinische Klinik Universität Würzburg' pour se spécialiser en cardiologie. Il s'est immergé dans l'utilisation de l'échographie cardiaque, un type de recherche qui était encore à ses premiers balbutiements et il était particulièrement intéressé par l'élargissement du cœur au repos ou pendant l'exercice. En 1977, il était nommé professeur à la 'Universität Dortmund' et en 1990, il avait commencé une chaire en cardiologie à la 'Deutsche Sporthohschule Köln'.

Au centre de ses recherches et de ses publications, il y avait l'influence du travail et de l'entraînement sur le système cardiovasculaire des personnes malades et des personnes en bonne santé. Il était surpris qu'on accordait plus d'attention à la maladie qu'à la santé.

Deux de ses slogans sont devenus célèbres:

"Une journée sans exercices supplémentaires est une journée perdue."

"Celui qui ne bouge pas est déjà un peu mort."

Rost a publié de nombreux oeuvres scientifiques. Il n'a pas pu terminer son dernier livre 'Lehrbuch Sportmedizin - Basiswissen, präventive therapeutische und besondere Aspekte', mais cela a été fait par ses collègues de la Sporthoheschule avec beaucoup de ses contributions.


rdsm