Dopage dans le sport - 1800-1849

1807

En 1807, le capitaine et coureur de longue distance britannique Abraham Wood (1778-1824) a avoué d'avoir utilisé du laudanum ou de l'opium pour rester éveillé pendant les courses d'endurance de 24 heures. Pour une somme totale des prix de 500 guinées, soit environ 600 euros, il s'attaquait au capitaine Robert Barclay Allardyce (1779-1854) et lui donnait même 20 milles d'avance.

1809

En 1809 le capitaine écossais Robert Barclay Allardyce (1779-1854) parcourait à Newmarket chaque heure un mile pour une somme totale des prix de 1000 guinées et ceci pendant mille heures. Simultanément il faisait des paris avec les spectateurs et ainsi il a recueilli 100.000 livres britanniques, l'équivalent de 5 millions d'euros. Pendant ces 1 000 heures, qui duraient du 1er juin au 12 juillet 1809, son poids passait de 84,5 à 70 kg.

1849

Le physiologiste allemand Arnold Berthold (1803-1861) expérimentait beaucoup dans le domaine de l'endocrinologie. Ses recherches portaient sur les gonades et leur rôle dans les caractéristiques sexuelles. En 1849, pendant la castration d'un coq, il a découvert que l'effet testiculaire était corrélé à des fractions circulantes de sang que nous connaissons maintenant comme la famille des hormones androgènes.


rdsm