Médecin de sport-Sportif 1890-1891

1890


Jacques Forestier (1890-1978) était medaillé d'argent avec l'équipe française de rugby aux Jeux olympiques de 1920 à Anvers. De plus, il était également un excellent nageur et skieur. Après avoir obtenu son diplôme de médecine il s'est spécialisé en médecine interne dans l'Hospital Cochin à Paris. Il s'est formé en rhumatologie et il a fondé la 'Société Française de Rhumatologie' en 1928. Il a introduit les sels d'or pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et il est surtout connu pour son oeuvre sur le rhumatisme musculaire et la sténose du canal rachidien ou la 'maladie Forestier'. Le 'signe de corde de Forestier' et le 'syndrome de Forestier-Certonciny' portent également son nom.

1890

John Leonard "Doc" Lavan (1890-1952) a joué 1,163 recontres pendant douze saisons pour St. Louis Browns, Philadelphia Athletics, Washington Senators et St. Louis Cardinals dans la Major League Baseball des États-Unis. Diplômé de l'Université du Michigan en 1911 et il fut successivement agent de santé de la ville de New York, St. Louis, Kansas City, Toledo, Kalamzoo et Grand Rapids. Il était également directeur de la fondation nationale de recherche sur la paralysie infantile. Durant les deux guerres mondiales, il était chirurgien auprès de la marine américaine.

1890

Aux Jeux olympiques d'hiver de 1924 à Chamonix Howard Somervell (1890-1975) a reçu la médaille d'or de Pierre de Coubertin (1863-1937) en hommage de son ascension du mont Everest en 1922 et 1924. Après ses études de médecine à Cambridge Somervell s'est spécialisé en chirurgie à l'University College Hospital de Londres. Pendant la Première Guerre mondiale, il fut l'un des quatre chirurgiens qui opéraient dans une tente au front français de la Somme. De 1925 à 1949, il a travaillé dans la Tarvancor Medical Mission, qui est devenue l'un des plus grands hôpitaux missionnaires du monde. Il était également l'un des pionniers du traitement de la lèpre, jusque-là considéré comme incurable. En 1949, il était nommé professeur de chirurgie au Vellore Christian Medical College en Inde, où il restera jusqu'à sa retraite en 1961. Après son retour en Angleterre il fut trois ans président du Club Alpin. Il a peint six cents tableaux, dont plus de deux cents ont l'Himalaya ou le Tibet pour sujet.

1891

L'Hollandais d'origine indonésienne Just Göbel (1891-1984) a défendu le but de l'équipe de football Vitesse de 1910 à 1922. Au total, Göbel compte vingt-deux capes pour cinquante buts encaissés avec l'équipe nationale néerlandaise et il est couronné plusieurs fois comme meilleur gardien but de l'Europe. Aux Jeux olympiques de Stockholm, il a remporté la médaille de bronze avec l'équipe nationale néerlandaise. En parallèle de sa carrière de footballeur Göbel poursuit des études de médecine, se blessant à l'œil en laboratoire et portant souvent des lunettes en match après cette péripétie. Il s'est spécialisé en cardiologie.

1891

Le lanceur du poids Rex Woods (1891-1986) représentait la Grande-Bretagne aux Jeux Olympiques de 1924 à Paris et de 1928 à Amsterdam. Pendant la Première Guerre mondiale il était capitaine-médecin au Royal Army Medical en France et pendant la Seconde Guerre mondiale médecin-major à Maurice et à Madagascar. Avec l'ancien rameur Edward Bevan (1907-1988), qui avait remporté la médaille d'or aux Jeux Olympiques de 1928 à Amsterdam, il partagait un cabinet de médecine à Cambridge.


rdsm